PROFITEZ DE L'OFFRE EARLY BOOKING !

Remise de 15% sur votre surface d'exposition jusqu'au 30 septembre

Fermer

Bordeaux Métropole expérimente des bus électriques

Le transport en commun est le premier mode de transport où l'électrification a aujourd'hui un impact significatif. Bordeaux Métropole l’a bien compris et s’apprête à rouler plus vert.

La Métropole se met progressivement en ordre de bataille en lançant son test grandeur nature pour anticiper ses futurs besoins en bus électriques.

Ce sont 7 constructeurs qui vont se disputer un marché d’environ 80 bus électriques. L’objectif de la Métropole, résume Christophe Duprat, vice-président de Bordeaux Métropole chargé des transports, est de remplacer les bus gas-oil à terme par des bus électriques qui représentent à l’heure actuelle 20% de la flotte de bus métropolitains estimée à 410 bus au total.

Au Starting-Block pour l’appel d’offre qui sera lancé en 2022, on trouve 3 constructeurs français (Alstom Aptis, Bolloré et Heuliez), l’espagnol Irizar, le chinois Yutong, et les allemands MAN et Daimler à travers sa filiale française EvoBus.
 
Keolis délégataire de Bordeaux Métropole assurera le déploiement de ces nouveaux bus qui devront couvrir au moins 280 kilomètres d’autonomie qui correspond au besoin de la plus petites des lignes TBM, exprime Hervé Lefèvre, directeur général de Keolis.
 
Pour l’instant l’autonomie des bus en test est de 200 km, deux options s’offrent donc à Keolis, repenser le maillage de son réseau ou s’attendre à ce que les constructeurs adaptent leur autonomie aux besoins du réseau lors de cette période d’expérimentation qui s’étend sur un an.
 
Quid de l’organisation de ce test ? Les sept marques défileront tous pendant six mois en conditions réelles permettant ainsi de faire le point sur les problématiques liées à la recharge, à l’adaptation aux spécificités du réseau et également en matière d’acceptation sociétale.
 
ELECTRIC-ROAD organisé en avril 2020 au Parc des Expositions de Bordeaux constitue une occasion en or pour explorer l’ensemble des marques voire davantage de gammes de bus électriques par la Métropole et la Région, mais aussi une occasion pour le citoyen d’assister au devenir du transport en commun.

Références :