Fermer

Hausse de 34 % des immatriculations des VE en octobre

Selon Avere-France, 5 079 véhicules légers électriques (particuliers et utilitaires) ont été immatriculés en France en octobre 2019, en hausse de 34 % par rapport à octobre 2018. Mais toutes les catégories ne profitent de cette croissance.

Les bons chiffres concernent les véhicules particuliers (4 382 unités, +53%) et véhicules hybrides rechargeables (2 045 unités, +118%).

À l’inverse, les utilitaires électriques (691 unités, -17%) , les véhicules avec prolongateur d’autonomie (6 unités, -93 %) et les deux-roues motorisés  (1255 unités, -4%) sont en repli sur octobre.

Source : Avere - France

"L'écosystème et l'État sonnent la mobilisation générale pour la mobilité électrique. Mais la partie n’est pas encore gagnée. Alors que les constructeurs offrent de plus en plus de modèles, l’annonce d’une probable division par 2 du bonus pour les professionnels (voir le PLF 2020) va à contre-courant de la dynamique engagée. Ces derniers représentent pourtant 67 % des acquéreurs de véhicules électriques et alimentent par la suite le marché de l’occasion", a déclaré Cécile Goubet, secrétaire générale d'Avere-France, au début novembre. Rappelons qu’en 2018, les volumes étaient de 31 055 véhicules particuliers électriques (+25 % annuel par rapport à 2017, contre une hausse de 3 % pour les voitures particulières tous carburants), de 8 103 utilitaires électriques (+35%),  de 1 148 véhicules électriques avec prolongateur d'autonomie (+7%), de 13 439 véhicules hybrides rechargeables (+24%), de 9 776 deux-roues motorisés électriques (+35%) et de 10 véhicules à hydrogène (-78%).

En partenariat avec News Tank Cities