Fermer

JOURNEE SPECIALE EMPLOI

ELECTRIC-ROAD BUSINESS & SEMINAR consacre le 1er juillet à sa journée spéciale emploi, reconversion et nouveaux métiers de la filière mobilité.

Venez découvrir les entreprises qui recrutent et les nouveaux métiers de la mobilité électrique durant ce troisième et dernier jour du Congrès Electric-Road.

La journée du 1er juillet permet d’établir un état des lieux de la situation de l’emploi d’aujourd’hui et de demain. Un espace de rencontres et d’échanges entre les exposants et participants, les professionnels de l’emploi partenaires et tous les profils des visiteurs en recherche d’information, d’emploi ou de réorientation. En accès libre le 1er juillet 2022, au Palais des Congrès de Bordeaux.

L’emploi sera un axe majeur de cette nouvelle édition d’Electric Road Business & Seminar qui souhaite accélérer la transition énergétique de la mobilité, en se concentrant sur les défis qu’il reste à relever quant aux infrastructures autour des rues et des routes du futur.

Jean-Patrick Teyssaire, Président d’honneur d’Electric-Road.

Nouveaux métiers et formation : les corollaires d’un secteur en pleine mutation

Effet boomerang de la simplification de la construction des véhicules électriques ainsi que de leur entretien, le sujet de l’emploi et des métiers dans la filière des nouvelles mobilités est considérable et paradoxal. On prévoit la perte de plus de cent mille emplois traditionnels - dans l’assemblage et chez équipementiers, sans compter l’aval.

La réorientation et la formation deviennent des sujets essentiels et urgents. Alors qu’en parallèle, une multitude de nouvelles sociétés arrive sur le marché, et ces entreprises de la transition peinent à recruter les nouveaux talents” explique Jean-Patrick Teyssaire, Président d'Honneur Electric-Road

L’emploi, la formation et la réorientation constituent par conséquent des thèmes centraux de cette septième édition d’Electric-Road Business & Seminar.

Découvrez les photos de ce vendredi 1er juillet au Palais des Congrès :

Focus sur 4 séquences larges et séquences focus autour de l’emploi :

Séquence large -  Faire de l'électrification de la mobilité une opportunité pour les salariés et les territoires de l’automobile

Les objectifs écologiques et leurs promoteurs ont souvent été accusés de méconnaitre les questions industrielles et sociales et de s’abriter sous le parapluie des urgences sanitaires ou climatiques pour se désintéresser des conséquences sur les territoires et sur l’emploi des orientations qu’ils obligeaient les industriels à prendre. L’électrification et ses promoteurs ont volontiers été – et sont encore - soumis à ce reproche en France mais aussi dans le reste de l’Europe et, en particulier, dans les pays d’Europe Centrale et Orientale, au Maroc ou en Turquie. En effet, il s’agit là de pays qui ont une récente mais forte spécialisation dans l’automobile et qui ne sont pas (ou très peu) concernés pour l’instant par l’assemblage de VEB et/ou par l’implantation de « gigafactories ».

Face à cette inquiétude ou à ces critiques, à mesure que l’horizon électrique se rapprochait, on a vu les études et les initiatives se multiplier et l’on sait mieux désormais à quoi s’attendre si l’on ne fait rien pour les différents pays aussi bien que pour les différentes composantes de la filière.
Même si les études prospectives peuvent encore prêter à discussions, elles fournissent désormais un socle assez solide pour le débat sur les formes d’électrification à promouvoir et/ou les politiques à conduire pour que le caractère menaçant pour l’emploi de l’électrification soit contrebalancé par des motifs d’espoirs et des initiatives qui permettent de faire de cette mutation une opportunité.

Séquence large - Formation et évolution de l'emploi dans la mobilité électrique

Les mobilités individuelles, collectives et partagées évoluent pour différentes raisons : les lois, les normes, l'augmentation des prix des énergies, l'approche éco-responsable individuelle ou collective voire des entreprises, ces nouvelles façons de se déplacer créent un changement important de paradigme des usages de la mobilité, avec de nouvelles technologies. De nouvelles propositions s'offrent aux demandeurs d'emploi, comme aux salariés des entreprises désireuses de se développer dans ces domaines. Focus sur ces nouvelles offres pour répondre aux besoins des entreprises.

Séquence focus - Les start-ups innovent dans la mobilité

La French Tech Bordeaux est une association qui fédère l’ensemble de l’écosystème des startups et entreprises innovantes du territoire néo-aquitain (startup, PME, grandes entreprises, clusters, laboratoires de recherche, écoles, universités, …). Bordeaux est labellisée French Tech depuis 2014 et Capitale French Tech depuis 2019. Les trois grandes missions de La French Tech Bordeaux concernent : le recrutement (aider les startups à créer de l’emploi sur le territoire et à recruter), le développement (accélérer le financement, la commande publique et l’internationalisation des startups), l’impact (promouvoir une innovation en accord avec les enjeux sociétaux et environnementaux). Le but de La French Tech Bordeaux est de faire grandir l’écosystème technologique et innovant avec quatre grandes ambitions : Fédérer et animer l’écosystème, développer les outils de partage des savoir-faire et d’accélération des projets entrepreneuriaux sur le territoire, promouvoir et représenter les startups de Bordeaux et sa région, porter l’excellence française du label French Tech dans le territoire et à l’international.

Séquence focus - Les systèmes de transports intelligents liés à la route du futur : réservoir d’emplois

Les applications des systèmes de transports intelligents (capteurs, systèmes embarqués, mobilité connectée) au service de la rue et de la route du futur avec un focus sur les perspectives d'emploi sur le territoire et l'offre de formation initiale et continue.