Fermer

Les pros de l’automobile vont aussi déployer des bornes

Dans le cadre d’un partenariat avec l’AVERE*, les professionnels de l’automobile, rassemblés sous la bannière de Mobilians (ex-CNPA), vont déployer des milliers de bornes à l’échelle nationale.

*L’Avere-France est l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique. Créée en 1978 pour représenter l’ensemble de l’écosystème de l’électro-mobilité dans les domaines industriel, commercial, institutionnel ou associatif, elle a pour objectif de faire la promotion de l’utilisation des véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Partenaire d’Electric-Road, Mobilians a prévu de communiquer à la même période que le Congrès sur ce projet, qui a été initié il y a déjà plusieurs mois. Tout avait commencé en novembre dernier. A l’occasion d’une visite au sein d’une concession automobile à Limoges, le ministre des Transports de l’époque, Jean-Baptiste Djebbari, avait annoncé une série de mesures visant à accélérer le déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques. Un Plan spécifique dédié aux entreprises de la distribution et des services de l’automobile, a d’ailleurs été lancé dans la foulée. Doté de 30 Millions d’Euros, et baptisé « AXLR », il est copiloté par Mobilians et l’AVERE.

Ce choix est naturel, car les entreprises des services de l’automobile sont en première ligne de la transition vers l’électromobilité. Le syndicat regroupe notamment les concessionnaires, qui sont là pour vendre des véhicules électriques (neufs comme d’occasion). Mais, l’ex-CNPA a un spectre beaucoup plus large. Il représente également les auto-écoles, loueurs, les réparateurs, ainsi que les stations-service (qui vont accueillir de plus en plus des bornes), sans oublier les parcs de stationnement etc. Bref, tout un écosystème dont le potentiel représente près de 50 000 bornes de recharge sur l’ensemble du territoire.

L’heure est venue aujourd’hui de passer à la phase pratique, avec parmi les objectifs celui de lutter contre les « zones grises » en termes de mobilité, en particulier dans les territoires ruraux. Cette stratégie s’appuie également sur les travaux menés dans le cadre de la « Task Force Bornes de recharge » lancée par le ministère des Transports il y a plusieurs mois pour identifier et lever les freins au déploiement des bornes de recharge.

Le plan dédié aux services de l’automobile fait partie intégrante du programme « Advenir + », que gère l’Avere-France et auquel Mobilians est associé. Né en 2016, le programme a été reconduit jusqu’à la fin 2025 avec une enveloppe de 200 M€ complémentaires. L’objectif est de financer ainsi 65 000 bornes supplémentaires dans les trois ans à venir (22 500 points de recharge ouverts au public, 20 000 points de recharge en résidentiel collectif, 13 500 points de charge pour les véhicules lourds dédiés au transport de marchandises et de voyageurs, 8 000 points de charge spécifiquement dédiés aux professionnels des services automobiles).

Le programme Advenir comprend également des appels à projets à hauteur de 300 millions pour l’installation de bornes de recharge ultra-rapide sur l’ensemble du territoire dans le cadre du plan « France 2030 ».

Alors que la barre des 900 000 véhicules électrifiés (électriques et hybrides rechargeables) a été franchie, et que l’on dénombre plus de 60 000 bornes publiques en France, les efforts redoublent pour arriver à l’objectif promis par l’État de 100 000 bornes. Il sera même largement dépassé.

Découvrez-en plus sur le déploiement des bornes de recharge électrique lors de notre Congrès Electric-Road en participant aux conférences suivantes :
  • Mercredi 29 juin de 17h15 à 18h30
    • 1.4. La recharge : les milles facettes d'un même défi
  • Jeudi 30 juin de 15h45 à 17h00
    • A2.2.2. Batterie : État des lieux et perspectives

Plus d'infos