Fermer

Les assises des rues et des routes du futur

"LES ASSISES DES RUES ET DES ROUTES DU FUTUR, INNOVATIONS, MÉTIERS, ÉNERGIES, INFRASTRUCTURES"
DU 29 JUIN AU 1ER JUILLET

Electric-Road, qui a toujours été en avance sur son temps, propose pour sa 7ème édition une version Business & Seminar en organisant une exposition et de véritables assises qui deviendront le rendez-vous annuel de travail, d’observation et d’état des lieux : un formidable outil de prospective et d’enseignements à la disposition des industriels, des territoires et des politiques.

"Les Assises des Rues et des Routes du futur, Innovations, Métiers, Énergies, Infrastructures" : un cycle de conférences "d’États des Lieux", d’ateliers et de workshops.

Afin de permettre aux visiteurs professionnels de découvrir tous les composants de cette mutation, nous accueillerons au sein de l'exposition tous les métiers de la filière de la transition du transport : véhicules électriques (bus, camions, bornes de charge, équipementiers, services).

Tous les acteurs de toutes les mobilités, des infrastructures et des énergies seront représentés.

Consulter le programme des assises

Entretien avec Carlos TAVARES CEO de STELLANTIS

« Electric-Road Business & Seminar doit avoir une portée politique »

LE CHALLENGE DE LA SUPPRESSION DES MOTEURS THERMIQUES EN 2035 PEUT PARAÎTRE A CERTAINS COMME UNE UTOPIE.

VOUS AVEZ VOUS-MÊME DÉCLARÉ VOUS CONSACRER UNIQUEMENT À LA PROPULSION ÉLECTRIQUE À PARTIR DE 2024. PENSEZ-VOUS Y PARVENIR ET COMMENT ?

Entretien du 23 septembre 2021 entre Monsieur Carlos Tavares, CEO de Stellantis et Jean-Patrick Teyssaire, Président d'Electric-Road :

"Vous me posez la bonne question évidemment. Non, ce n’est pas une utopie mais cela a des conséquences insuffisamment expliquées à nos concitoyens : sociales, économiques, de liberté de mouvement.

J’ai pris toutes les dispositions pour parvenir à l’exécution de cette transition.

Stellantis, au travers de ses 14 marques, propose déjà plus de 20 modèles électrifiés et d’autres sont en cours de développement. Nous développons une architecture électronique électrique et 4 plateformes communes totalement dédiées au véhicule électrique, les plateformes Stella : une petite, une moyenne, une plus grande et une dédiée au SUV et au pick up.

Stellantis va dépenser 30 Milliards d’euros sur les 5 prochaines années, sur le seul budget de l’électrification. C’est une part extrêmement importante de nos ressources.
Autant vous dire qu’il ne faudrait pas qu’on nous explique dans dix ans que ce n’était pas la bonne solution…

Nous prenons de nombreuses dispositions pour construire une intégration verticale, sur le moteur électrique, les boites de transmission automatique électrifiées, sur les packs batterie mais aussi sur la fabrication des cellules de batteries puisque nous avons créé une entreprise dédiée : ACC (Automotive Cells Company) dont vous connaissez l’empreinte industrielle, une usine en France, une en Allemagne, bientôt une usine en Italie. (NDLR : Stellantis et Total Energies ont annoncé le 24 septembre que Daimler rejoint ACC pour en faire un acteur de premier plan en matière de taille et de technologie)."