Congrès & Expositions de Bordeaux vous informe

Compte tenu de la récente actualité sanitaire liée au COVID#19, le déroulement de notre congrès aux dates prévues en juin 2020 n’est plus possible. Nous travaillons actuellement pour trouver la période la plus propice à la tenue de Electric Road et nous reviendrons vers vous dès que possible. Prenez soin de vous et de vos proches, protégez vous afin que nous puissions nous retrouver au plus vite.

Fermer

Programme

Retrouvez le programme

REPORT

La crise sanitaire que nous vivons nous a imposé le décalage des dates de la 6ème édition du forum ELECTRIC-ROAD, qui devait se tenir tout début avril, à de nouvelles dates : 14, 15, 16 juin 2020. Ce bouleversement, qui nous impose une remise à plat totale d’un chantier de 18 mois de travail n’est déjà plus un écueil, mais une opportunité. Plus que jamais, ELECTRIC-ROAD, soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole, cultive l’ambition de devenir l’un des événements incontournables des mutations des filières mobilités et énergies propres à l’échelon national et européen.

Comme vous pouvez le constater, l'événement commence un dimanche, par la journée consacrée au citoyen.
Les conférences professionnelles sont donc positionnées le lundi et le mardi, en reprenant strictement le programme initial. L’évènement reste toujours ouvert au public pendant les 3 jours.

Pour cette 6ème édition, le Congrès traitera entre autres les axes majeurs suivants :

Le lundi 15 juin :

  • La massification des véhicules électriques à batterie ou à hydrogène : Le passage du marché du VE d'une niche à un marché de masse est réclamé par la sphère politique, mais son calendrier est-il réaliste ? Quels sont les impacts de cette mutation industrielle et sociétale pour les constructeurs ainsi que les impacts sur le marché ?  A quoi doit-on s'attendre avec les nouvelles législations ?
  • Le consortium de la batterie européenne et tous les aspects du cycle de vie de la batterie (éco-conception / 2nde vie / recyclage...) : De l'extraction des métaux stratégiques nécessaires à leur fonctionnement jusqu'au recyclage et à la seconde vie, toute la chaîne de valeur de la batterie sera traitée au sein de plénières, d'ateliers dédiés et de workshops. Le consortium européen des batteries sera aussi un sujet central.
  • L’hydrogène, autre stockage d’énergie au service de la mobilité : L’hydrogène devient-il le partenaire idéal de la propulsion électrique ? Pour tous les véhicules ou seulement certains ? Lesquels ? Quels modèles économiques et quels freins ? Quel est l'état des lieux ? Comme souvent les initiatives naissent dans les territoires…
  • Le phénomène Retrofit : Le retrofit, encore trop méconnu du grand public, créé et alimente le débat. Convertir sa voiture du thermique à l'électrique est aujourd'hui une possibilité. Quels sont les bénéfices et les freins de cette conversion ?

Le mardi 16 juin :

  • Les réseaux de charge (stationnaires, mobiles), les aspects connectique et monétique : Premier enjeu de la mobilité électrique, la densité de la charge filaire est au coeur de nombreux questionnement. Les acteurs du secteur se retrouvent, il sera question de la mutualisation et de l'interopérabilité des grands réseaux de charge, des stations-services, des bornes indépendantes mobiles ou stationnaire, enfin des nouvelles solutions de charge statique rapides et ultra-rapides.
  • L'électrification des transports publics et individuels en ville : Les collectivités s'engagent pour l'électrification des transports en commun et des VUL. Il sera question des innovations technologiques et industrielles afin d'opérer une mutation 360°: stationnement, circulation, incitations, infrastructures de recharge et gestion énergétique. La logistique urbaine est au coeur des préoccupations de demain et nous réunissons tous les acteurs concernés pour en parler.
  • Le digital révolution de la mobilité : De l’explosion des datas aux systèmes d’information, des applications d’intermodalité aux véhicules connectés et autonomes. Quels services, quels avantages, quelles conséquences a la révolution digitale ?  Quels sont les acteurs financiers et industriels ? Quelles limites ?
  • La route électrique et le transport grande distance (camions électriques) : Le transport routier grande distance représente 90% du transport de marchandise. L'électrique ne doit pas être cantonné aux petites distances. Des alternatives écologiques pertinentes pour inclure les grandes distances dans une logique électrique existent, parlons-en. Comment faire rouler des dizaines de tonnes sans recharger tout les 100 km ?  
  • Et : analyses, prospectives, volumes de marché, évolution de l’emploi, etc.

La version actualisée du programme sera très prochainement en ligne.